Période de forte demande, délai de livraison plus long qu'à l'habituel

Pourquoi une voiture électrique ne se recharge pas en roulant ?

Publié par Model Sport le

Pourquoi une voiture électrique ne se recharge pas en roulant ?

Vous souhaitez connaitre la raison pour laquelle une voiture électrique ne peut se recharger en roulant ? Pourra-t-on connaitre un jour une voiture autosuffisante ?

Bonjour à tous, ici Model Sport, préparateur et accessoiriste pour la marque révolutionnaire Tesla !

La voiture électrique actuelle se recharge bien en roulant, d'une manière spécifique. Mais nous allons voir qu'il y a d'autres moyens qui ont été expérimentés pour rendre autonome la charge d'une automobile électrifiée.

Dans cet article nous allons voir :

  • Ce qu'il faut concrètement pour recharger une voiture électrique
  • Est-ce qu'il existe des véhicules qui se recharge en roulant actuellement
  • Les solutions pour avoir des véhicules avec une autonomie infinie

En parcourant cet article, vous allez être surpris des études actuelles sur le sujet !

Allons-y !!!

 

Que faut-il pour recharger sa voiture électrique ?

Posons déjà cette base pour partir d'un point de départ.

Cela va nous aider pour la suite.

Énergie consommée par une voiture électrique

Cela va dépendre de la voiture électrique en question.

L'une des Tesla sur laquelle nous avons le plus de recul est sans doute la Model 3 SR+.

Celle-ci consomme en moyenne 13kW / 100km. C'est une moyenne qui regroupe tout type de conduite et de route. 

C'est cette valeur qui permet de déterminer l'autonomie moyenne d'une voiture, dans le cas présent, cela nous donne une autonomie d'environ 350 - 400 km (en réel) en prenant en compte que la batterie de 57 kW n'a que 52 kW de disponibles, la différence de 5 étant l'énergie gardée pour maintenir votre batterie en zone de sécurité.

Énergie nécessaire pour recharger une voiture

Cette valeur moyenne de consommation représente en réalité une vitesse moyenne, qui est de 80 km/h.

Donc, nous avons une consommation de 13kW / 100km à 80 km/h.

Ce que nous pouvons tirer comme conclusion c'est que pour réussir à créer un système permettant d'auto-suffire la voiture, il faudra qu'à la vitesse de croisière de 80km/h, celui-ci nous donne ces 13kW sur les 100 km pour être autonome.

Franchement, cela parait faisable... Presque :

 

Voiture électrique qui se recharge en roulant

Aujourd'hui les voitures électriques utilisent une technologie qui permet de recharger la batterie en roulant.

Ici nous parlerons que d'une création déjà effective sur les voitures actuelles.

Quelle voiture électrique se recharge en roulant ?

Toutes ! Bon, vous voyez déjà surement de quoi nous parlons.

Ce système de récupération d'énergie est apparu pour la première dans le domaine automobile sur des Formules 1, en 2009.

Bien qu'utilisé sur une voiture thermique, celui-ci permettait de récupérer de l'énergie sous forme mécanique (avec un volant d'inertie) ou électrique (avec une batterie) et de l'actionner avec un petit bouton permettant d'ajouter 80ch à la F1 pendant 6,7 secondes.

En terme plus exact, cela s'appelle un système de récupération d'énergie cinétique.

Freinage régénératif Tesla

Frein régénératif Tesla

Totalement différent sur les Tesla, les voitures électriques sont toutes équipées du frein régénératif, qui permet de transformer le moteur en générateur lors du freinage pour récupérer l'énergie de l'inertie de la voiture.

Ainsi, le générateur va retenir le rotor qui est en rotation et freiner la voiture, transformant l'énergie cinétique en énergie électrique.

Celui-ci est désormais intégré d'office sur tous les modèles de la marque et s'actionne automatiquement au relâchement de la pédale, c'est presque un jeu pour les conducteurs de Tesla.

Voiture électrique auto-rechargeable

Bon, maintenant que nous avons fait le topo sur ce qui existe déjà sur le marché, il faut se pencher sur ce qui peut se faire dans le futur.

Pour cela, nous allons nous pencher sur plusieurs études et expériences faites directement sur le terrain.

Nous aborderons aussi une partie très controversée voir limite complotiste d'un créateur de génie, dont Tesla lui doit son nom. Encore une fois, nous allons nous appuyer sur des écrits et des sources que vous pourrez retrouver sur internet.

 

Voiture électrique d'une autonomie illimitée

Intéressons-nous désormais à ce que nous réserve le futur, un point clé qui pourrait abaisser drastiquement la pollution de nos déplacements.

Ces technologies sont déjà en essai ou en cour de développement.

Voiture à énergie solaire

Voiture énergie solaire

Pourquoi ne pas coller une pléthore de panneau solaire sur notre voiture ?!

Et bien des tests ont déjà était effectué. Un bon point à connaître et qu'il existe aujourd'hui des panneaux solaires entièrement flexibles, qui prennent naturellement la forme du support. Cela laisse libre court à notre imagination, tel que placer un de ces panneaux sur le toit du véhicule.

Et l'idée n'est pas si folle, car Elon Musk a déjà annoncé il y a quelques années de ça que cette option de panneau solaire pourrait arriver un jour chez Tesla.

Encore mieux, au Japon Toyota propose sa Prius avec un panneau solaire sur le toit pour l'air conditionné. Et aussi, Nissan intègre un mini panneau sur le becquet de sa Leaf, bon là c'est pour la batterie 12 volts, mais quand même, ça avance !

D'ailleurs, c'est le projet principal de Lightyear, qui a commercialisé un véhicule, la One(en image juste au dessus), capable de s'auto recharger au soleil de 12km par heure. Elle n'a pas encore un franc succès, mais les recherches avancent. Ils ont adapté leur système sur le toit d'une Model 3 pour conclure que vous pouvez récupérer 2km par heure sur celle-ci.

Pour en revenir à leur projet initial, la Lightyear One est tout de même capable de récupérer 18 000km par ans, ce qui représente à peu près le nombre de kilomètres parcourus par un conducteur moyen.

Donc, avec une moyenne de 50 km réel récupérer par jour, c'est très prometteur !

Voiture à énergie éolienne

Voiture énergie éolienne

Et bien là aussi, même si vous n'en entendez pas forcément parler, beaucoup de projets ont été lancés dans cette direction !

Le but étant de récupérer l'énergie naturelle du déplacement du véhicule, en utilisant une éolienne fixée à la voiture (plus ou moins bien dissimulé selon le projet).

L'idée parait absolument géniale, mais c'est là qu'intervient la bête noire de tout système de récupération d'énergie, le rendement...

Nous ne dénombrons plus le nombre d'essais qui apporte réellement de l’énergie mécanique transformée (elle-même avec une perte) en énergie électrique.

Pour faire simple, la résistance induite par les pales contre le vent est plus importante que l'énergie suffisante pour contrer cette même résistance. Vous produisez tout simplement moins que vous consommez pour faire tourner les pales de l'éolienne. Ce système ne peut être rentable et encore moins autosuffisant.

Deuxièmement, une autre forme d'utilisation de l'énergie éolienne est développée par Kallista Energy, destiné aux stations de recharge sur autoroute, pour fournir en électricité de manière la plus écologique possible à ces dernières.

Audi a aussi développé un système mettant en œuvre l'énergie éolienne, avec une particularité. C'est que cette énergie éolienne est directement utilisée sur terre pour produire du gaz naturel de synthèse. Ce gaz sert ensuite à alimenter une Audi A3 modifié par la marque pour fonctionner avec ce type de carburant.

Bien qu'intéressant, le projet n'a pas fait plus de bruit depuis 2013...

Voiture à énergie quantique

Nous entrons ici dans la partie la plus controversé et amené au ridicule de l'histoire de l'automobile, sans arguments vérifiables.

Cette partie-ci servira simplement à définir ce qu'est une énergie quantique, en règle générale et spécifiquement dans le domaine automobile. Par la suite, nous verrons ce qui a été réalisé et ce qui a fonctionné dans le temps, en théorie.

Bon, vous avez déjà tous entendu parler de la théorie de la relativité générale popularisée par Albert Eistein. Celle-ci vise à décrire l'influence de la matière ou plus précisément de l'énergie dans notre monde physique. 

La plus grande découverte des scientifiques de ces dernières décennies est qu'en "zoomant" au maximum sur la matière qui nous entour, et en voyant ce qui constitue un atome, ils se sont rendu compte que tout est rempli de vide, ou plus précisément, tout est énergie créée à partir d'une fréquence vibratoire.

Vous, moi, votre écran, le clavier sur lequel nous écrivons, votre bureau, une fraise, un oiseau, une Tesla, tout est constitué des mêmes atomes qui vibres simplement à une fréquence différente.

Ce que vous lisez actuellement est un fait vérifier, pas une théorie, un fait prouvé par de nombreuses expériences menées depuis plus d'une vingtaine d'années. Albert Eistein, qui je rappelle est considéré comme l'homme le plus intelligent ayant foulé cette Terre, disait lui-même "tout est vibration faite d'énergie".

Et cela, l'infiniment petit, c'est la physique quantique.

Voiture à énergie libre

Voiture énergie libre tesla

Premièrement, pour résumer la physique quantique : "si vous pensez avoir compris ce qu'est la physique quantique, c'est que vous n'avez pas compris".

Le deuxième homme le plus intelligent ayant vécu sur Terre, Nikola Tesla, connaissait et étudiait la physique quantique comme personne à l'époque (ah si, il y avait aussi Thomas Edison, l'inventeur de l'ampoule électrique) et avait fait l'affirmation sur l'image au-dessus.

Bon, faisons aussi la part des choses, aucun document ou histoire, que ce soit sur le web, dans un livre, de Model Sport, d'après Monsieur je ne sais qui est vérifiable à 100%. Il il y a des opinions non vérifier et il y a les faits. Les faits, c'est une chose que vous pouvez constater par vous même ou par une autorité de confiance, les opinions ce sont absolument tous les écrits, histoires ou autres (en résumé, presque l'intégralité de ce qui nous entour est une opinion non vérifiable).

La seule voiture ayant fait l'objet théorique d'une telle innovation est la voiture de Tesla. Une Pierce Arrow de 1931 dont le moteur aurait été remplacé par un moteur électrique puis alimenté par un système récepteur capable de capter l'énergie vibratoire de l’ionosphère (l'énergie quantique).

Nous laissons cela en suspend sur cette histoire, non vérifier, personne ne peut dire que c'est vrai OU que ce n'est pas vrai.

D'ailleurs pour clore le sujet, nous sommes ahuris de voir les personnes faisant des vidéos YouTube visant à défendre ou à ridiculiser l'énergie libre, en disant que c'est possible ou impossible... Vous ne pouvez tout simplement pas le savoir, car vous n'étiez pas là et puis, au final, personne ne comprend la physique quantique.

Pour finir sur une note positive, rappelez-vous que tout le monde en 2008 disait que les projets de Elon Musk étaient ridicules et impossibles...

 

Soutenez les voitures du futur !

C'est la fin de cet article, vous connaissez désormais ce qu'il en est vraiment de la charge d'une batterie en fonctionnement.

Si vous aussi vous êtes fan de cette nouvelle ère :

Casquette Tesla

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.