LIVRAISON OFFERTE dès 150€ d'achat

Comparaison voiture électrique et thermique

Publié par Model Sport le

Comparaison voiture électrique et thermique

Vous voulez voir quelle comparaison est possible entre une voiture électrique et thermique ? Quelle voiture pollue le plus ? Quelle technologie coute le plus cher ?

Bonjour à tous, ici Model Sport, préparateur et accessoiriste pour la marque révolutionnaire Tesla !

La comparaison entre les voitures électriques et thermiques conduit à une conclusion qui va totalement à l'inverse de ce que peut dire les médias, que ce soit au niveau du coût ou de la pollution.

Dans ce démenti, nous allons voir :

  • Ce qui pollue le plus entre thermique et électrique
  • Le VRAI coût environnemental d'entretiens des deux versions
  • Le choix le plus censé au 21e siècle !

En finissant ce billet, nous vous garantissons que vous ne douterez plus !

Allons-y !!!

 

Bilan carbone d'une voiture électrique

Allez, entrons tout de suite dans le dur ! Voyons ce que donne vraiment une voiture électrique.

Nous reprenons ici des faits vérifiés, qui feront plaisir ou non.

La vérité sur les voitures électriques

Premièrement commençons par toutes les idées reçues que l'on nous ressert à toutes les sauces quand un détraquer des voitures électriques étroit d'esprit veut défendre sa cause.

Pour reprendre cette superbe vidéo :

  • Ce n'est que déplacer la pollution
  • Il n'y a pas assez de centrales pour recharger toutes les voitures du monde
  • Les matériaux nécessaires sont trop rares
  • Des enfants travaillent pour extraire ces matériaux

En gros, la plupart des personnes disent que la voiture électrique n'est pas une solution viable, sans argumenter, car personne ne connait les vraies empreintes d'une voiture électrique.

Il y a une différence de taille entre un opinion et un fait vérifié.

Enjeux du développement de l'électromobilité pour le système électrique

La première idée reçue qui a la peau dure, car tout simplement on s'imagine que si nous possédons tous des voitures électriques, il y aurait une demande gigantesque pour les recharger.

Selon une étude de la RTE, précédemment citée dans la vidéo, le réseau électrique Français est tout à fait capable d'accepter la demande en électricité du développement de ces voitures en masse sur le pays.

Toujours selon eux, si nous continuons sur cette vois d'un développement de la voiture électrique, celle-ci ne représenterait que 10% de la consommation actuelle

Sans compter qu'il y aurai beaucoup, beaucoup moins de demandes dans d'autres domaines ou le véhicule thermique consomme de l'électricité, que nous allons voir par la suite :

L'entretien d'une Tesla

Premier point qui réduit en masse la production d'électricité d'un côté de la balance et qui est TOUJOURS oublié :

Les voitures électriques et notamment les Tesla demandent un entretien bien moindre qu'une thermique.

Pas de courroie de distribution, de filtre à huile, pas de vidange (et la pollution de l'huile de vidange on en parle ?), pas d'alternateur, pas de turbo, pas d'injecteur.... 

Et surtout pas d'usine de fabrication pour tous ces consommables !!!

Voilà le point principal que nous voulons soulever dans cet article, si admettons, comme les amoureux du thermique l'expose, toutes les voitures du monde seraient électriques, la consommation énergétique et la pollution de ces usines de fabrication de consommable n'existerait pas  !

Imaginez un tant soit peu la consommation électrique qu'il faut juste pour la production des courroies de distribution... Sans parler de la pollution émise pour la fabrication de ces produits en pur caoutchouc.

Et la production d'huile synthétique (le contraire de naturel au passage), toutes les vidanges de moteur qu'il y a la minute sur cette planète bleue ?

Pour en revenir à l'entretien d'une voiture électrique, les plaquettes et disques de frein se changent seulement tous les 400 000 km au maximum, grâce à l'utilisation du frein régénératif du moteur, une économie de plus.

Émission de CO2 d'un véhicule électrique

Centrale au charbon voiture électrique

Déjà, PERSONNE ne connaît l'empreinte écologique exacte d'une voiture électrique, à part des experts dans ce domaine.

D'ailleurs, si vous n'êtes pas un expert, je vous demanderai de vous tenir au fait :

Une étude de la Fédération Européenne pour le transport et l'environnement (les experts) tranche littéralement en prenant le pire du pire des cas en ce qui concerne la production d'une voiture électrique.

Donc la conclusion est que pendant toute la durée de la vie d'une voiture, une électrique émettra 22% de CO2 en moins qu'un Diesel, et 29% de moins qu'une essence. C'est le pire des cas, car il est pris en compte que l'électricité est produite à partir de centrale au charbon.

En France, l'émission de CO2 est de 77% moins élevée qu'une voiture thermique...

Dans le meilleur des cas, si l'électricité est produite en Suède, 79% de moins.

Et encore, nous parlons sur toute la durée de la vie de la voiture, sachant qu'il faut littéralement deux thermiques pour avoir la durée de vie entière d'une Tesla.

Pollution d'une batterie Tesla

Oui, nous ne pouvons recycler totalement une batterie au lithium pour l'instant, c'est vrai, mais :

Tesla produit des batteries qui ont une durée de vie de plus de 1 million de kilomètres. Nous avons d'ailleurs déjà écrit un article sur la durée de vie d'une Tesla en citant notre fidèle conducteur Allemand et sa Model S de plus 1,2 million de kilomètres...

Autant vous dire qu'avant de mettre votre Tesla à la casse, elle aura suffi à deux générations de votre famille.

Deuxièmement, passé ces millions de kilomètres, la batterie peut être recyclée d'une manière tout à fait censée : elle peut servir de cellule de stockage pour des panneaux solaires ou l'éolien. Vous pouvez même l'intégrer chez vous pour vos panneaux ou la donner pour les stations de recharge.

Quelle est la voiture électrique la plus économique ?

La voiture électrique la plus économique

Au jour où cet article est écrit, la voiture la plus économique en termes de consommation et de prix d'achat est la Tesla Model 3 SR+.

Avec Bonus écologique, vous pouvez vous la procurer pour un total de 36 800 €. Bien que d'autres marques proposent des véhicules moins chers à l'achat, ils seront néanmoins plus chers à l'entretien, nous vous invitons à consulter notre article sur la durée de vie d'une voiture électrique.

En termes de consommation, nous arrivons à 13 KW / 100km. Nous parlons bien de consommation et non d'autonomie totale, car la SR+ consomme moins qu'une Grande Autonomie du fait de son poids, mais aura moins d'autonomie due à la capacité plus faible de sa batterie. 

 

Usine de fabrication de pièces automobile

Bon, désormais qu'est-ce que donne une voiture thermique ?

Et bien ici, nous donnons un fait TOUJOURS volontairement oublié :

Entretien d'une voiture Diesel

Entretien d'une voiture thermique

Donc, nous prenons ici l'exemple d'une Diesel, qui est la motorisation la plus répandue aujourd'hui.

- Prenons premièrement la vidange, qui doit être faite tous les ans (en réalité il est préconisé par les marques de la faire tous les 6 mois, mais restons laxistes sur ce point), ou tous les 15 000 km. Quant au filtre à huile, celui-ci doit être changé au maximum toutes les deux vidanges en prenant très large.

- Le filtre à gasoil doit lui être fait tous les 20 000 km.

- Filtre à air tous les 50 000 km, là encore en prenant un peu large.

- Le liquide de refroidissement doit être fait tous les 20 000 km. Et oui, il n'est pas censé être utilisé toute la vie de la voiture, car ce dernier perd de ses propriétés dans le temps. Pour cet exemple, nous allons faire comme la plupart des conducteurs et le changer tous les 80 000 km.

- La courroie de distribution tous les 60 000 km, et comme d'habitude, comprenez dans les frais la pompe à eau et liquide de refroidissement.

- Les plaquettes de frein tous les 50 000 km en restant large.

- Les disques ont eux une durée de vie de 120 000 km.

Il y a aussi les entretiens surprises :

- L'alternateur qui a une durée de vie de 250 000 km, prenez en compte qu'il soit tout à fait possible de créer des éléments de recharge sans balais et avec des roulements lubrifiés de façon optimale pour les fabricants de types Bosch ou Valeo (Tesla le fait bien avec son moteur qui se transforme en générateur), pourtant, rien à l'horizon.

- Le turbo, qui selon votre utilisation, atteint plus de 250 000 km. Cette fois-ci, il faut prendre en compte qu'un turbo est censé dépasser le million de kilomètres, mais la plupart sont endommagé lors de démarrages brutaux à froid ou lors de monté en régime peu après démarrage du moteur. Aussi, avant d'éteindre le moteur, le laisser refroidir au ralenti 1 à 2 minutes.

- Les bougies d'allumage, qui ont une durée de vie moyenne de 150 000 km dans des cas miraculeux. Les fabricants préconisent leur changement tout les 40 000 km.

- Les injecteurs qui sont donnés par les fabricants pour une durée de vie de 200 000 km maximum

- Pot catalytique, il y a aussi les précatalyseurs.

- Vanne EGR ... La fameuse. Qui peut être simplement nettoyé, mais que la plupart des garages remplacent tous les 150 000 km.

- Embrayage qui est donnée pour 150 000 km.

Nous ne parlerons pas des sillent bloc moteur qui sont soumis à une vibration constante, tout comme les sillent bloc des trains roulant qui s'useront forcement plus vite à cause des vibrations du moteur thermique.

Émission de CO2 sur une voiture thermique

Donc, au minimum, nous avons une pollution de 22% de plus qu'une thermique.

Sans rentrer dans les chiffres, ajoutons à cela la pollution des usines de fabrication de pièces d'entretiens. Nous faisons volontairement ce tableau pour que vous constatiez le ridicule d'une voiture thermique au 21e siècle.

Dans cet exemple, disons que la durée de vie du véhicule est de 500 000 km.

 Consommable véhicule Diesel Electrique
Vidange 34 0
Filtre à huile 17 0
Filtre à air 10 0
Filtre à gasoil 25 0
Liquide de refroidissement 6 6
Courroie de distribution 9 0
Pompe à eau 9 0
Alternateur 2 0
Turbo 2 0
Vanne EGR 3 0
Injecteurs x4 minimum 2 0
Bougies de préchauffe x 4 minimum 3 0
Plaquettes de frein 10 1
Disques de frein 4 1
Catalyseur 4 0
Embrayage 3 0

En ce qui concerne les pneus, les biellettes de direction et l'ensemble des trains roulant, cela dépend vraiment trop ici du conducteur. Mais il reste équivalent entre les deux types de véhicules.

Malheureusement, il n'y a aujourd'hui aucune étude pour déterminer la pollution émise pour la fabrication de tous ces éléments consommables, mais ils sont loin d'être moindres.

Quand faire la révision d'une voiture Diesel ?

Pour les véhicules Diesel, il est généralement préconisé de réaliser une révision tous les 20 000 à 30 000 km, sinon tous les deux ans, cela dépendra de la marque et de la gamme.

 

Différence entre voiture électrique et thermique

Comparons donc ce qui est comparable, avec toutes les données précédemment émises.

Comparaison de pollution entre une voiture électrique et thermique

En ce qui concerne la pollution stricte, une voiture électrique polluera donc dans le pire des cas 22% de moins qu'une thermique et sans compter la pollution de la fabrication de tous les éléments à remplacer sur sa durée de vie.

Et sans compter non plus la pollution émise et la consommation électrique de tous les garages d'entretiens de ces véhicules.

Donc, une bonne fois pour toutes, une voiture électrique, sur toute sa durée de vie, pollue beaucoup moins qu'une thermique.

Comparaison du coût  entre voiture électrique et thermique 

Nous repartageons ici une vidéo de TeXla qui fait le comparatif de véhicules avec des équipements similaires, mais il faut prendre en compte qu'aujourd'hui la Tesla Model 3 est accessible à partir de 36 800€.

Terre rare voiture électrique et thermique

Terre rare voiture électrique et thermique

Là aussi nous pouvons écrire des lignes sur le sujet, c'est bel et bien fake news très répandu que les batteries sont produites à partir de terre rare.

Comme le relate un article très complet sur le sujet des terres rares, celle-ci ne sont pas si rare, voir pas rare du tout.

Le plus ironique, c'est que c'est l'industrie des voitures thermique qui consomme 26% de la globalité des vraies terres rares extraites pour leur pot catalytique...

Est-ce rentable une voiture électrique ?

Et comment !

C'est rentable au niveau du prix de la voiture, qui s'aligne aujourd'hui aux autres Berlines qui ont moins d'options de base.

C'est rentable au niveau de l'économie faite sur le carburant, pour vous donner un ordre d'idée, les déplacements vous couteront 3 fois moins cher, pour une puissance sous le pied bien plus élevée.

C'est rentable en ce qui concerne les entretiens, qui sont bien moindres.

C'est rentable aussi au niveau de la pollution, qui est incontestablement plus faible qu'une voiture thermique (hybride ou non).

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.